Hével, le nouveau roman de Patrick Pécherot

Janvier 1958. À bord d’un camion fatigué, Gus et André parcourent le Jura à la recherche de frets hypothétiques. Alors que la guerre d’Algérie fait rage, les incidents se multiplient sur leur parcours. Tensions intercommunautaires, omniprésence policière exacerbent haines et rancœurs dans un climat que la présence d’un étrange routard rend encore plus inquiétant…
2018. Gus se confie à un écrivain venu l’interroger sur un meurtre oublié depuis soixante ans. Il se complaît à brouiller les cartes et à se jouer de son interlocuteur. Quelles vérités se cachent derrière les apparences ?
Mémoire et mensonges s’entremêlent dans le dédale d’une confession où tout semble illusoire, fuyant, incertain… En un mot emprunté à L’Ecclésiaste : hével.

« Un style ravageur, tantôt gouailleur, tantôt coupant, souvent poète, toujours d’une justesse étourdissante... » Sandra Benedetti, L’Express
« Le grand styliste du roman noir français interroge les fantômes de la guerre d’Algérie... » Elise Lépine, GQ
« Un roman magnifiquement écrit, un véritable théâtre d’ombres. » Nadège Rousseau, Page des libraires
« Le beau portrait de quatre hommes ordinaires balayés, malmenés par le grand vent de l’ Histoire….Brillant. » Wollanup, Nyctalopes
« Une série blême sur des laissés pour compte qui ne seront jamais des héros. Un grand "Noir" de chez Gallimard... » Michellio, Baz’art.org
« Incroyable restitution d’une époque par la force de l’écriture. » Télé Z
« Un grand texte tragique. » Claire Julliard, l’Obs


Rendez-vous radio

Le 5 avril, à 6h25, Patrick Pécherot était l’invité de Tewfik Hakem dans son émission Réveil culturel, sur France Culture

Le 17 avril, il était celui d’Alexandrine Halliez, dans l’émission Idéaux et débats, à 18h, sur Radio Libertaire

Ecoute en différée et podcast sur le web..

En juillet et août, sur France Info, ne manquez pas la série de chroniques consacrées aux 12 polars préférés de Gilbert Chevalier (programmation à venir)

Et toujours Une plaie ouverte

Prix Transfuge du meilleur polar 2015.

"Une mélancolie pétrie d’élégance." Yann Plougastel, Le Monde
"Incantatoire, savant, sublime." Elise Lépine, Transfuge
"Une réussite totale et parfois déroutante. A découvrir absolument." Jérôme Carron Point de vue
"Une mélancolie douce comme une chanson." Christine Ferniot, Télérama.fr
" Une écriture où la poésie des rues et la verve populaire sont comme chez elles." Alain Joubert La Quinzaine littéraire
"Une plume remarquable." Matthieu Livoreil, L’Union
"Patrick Pécherot au zénith de son talent." Anne-Marie Mitchell, La Marseillaise
"Un étonnant roman, un livre hautement ciselé et peuplé de fantômes." Alexandre Fillon Livres Hebdo
"L’éclat noir d’un Modiano.." Lionnel Germain Sud Ouest
"La mélancolie du temps qui passe et des rendez-vous ratés de I’Histoire." Jérôme Leroy Liberté
"Depuis Hervé Le Corre, rien n’avait été aussi superbement écrit dans la fiction de genre hexagonale." Alain Leauthier Marianne

Portrait

A l’occasion de la parution de Hével, Didier Lamare brosse le portrait de Patrick Pécherot dans Hauts de Seine Magazine : « Populaire sans être complaisant, immédiat sans être simpliste, généreux sans être aveugle, pas nécessairement à la mode de ce que l’on voudrait nous vendre comme l’air du temps… »
A retrouver dans son intégralité sur le site : Vallée de la culture

Vendanges

De la vigne aux platine, l’ouvrage collectif coordonné par Fabien Korbendau et Christophe Mariat, jette un pont entre l’écriture, la musique et le vin. Auteurs, dessinateurs, acteurs, chanteurs ( Enki Bilal, Nicole Bertolt, Charlélie Couture, Athur H., Boualem Sansal, Tom Novembre, Nicole Desjours, Patrick Pécherot...) écrivent ce que leur inspire le croisement d’un vin et d’un album rock.
Découvertes gouleyantes assurées (éditions de L’Epure)