Vient de paraître

Elles avaient paru dans Le Monde, le magazine 813 et des recueils collectifs, les voici réunies en un volume enrichi d’un inédit.

Dernier été, Trimard, Achiltibuie, Série B, Nature morte, Bookcrossing...De l’Occitanie aux brumes d’Ecosse en passant par la grisaille des banlieue, ces six nouvelles empruntent des chemins de traverse où passent Frédéric Bazille, Paul Cézanne, Nestor Burma/Léo Malet et les seconds rôles du cinéma populaire….

« A découvrir avec délectation », écrivait Macha Séry, dans Le Monde.fr, à l’occasion de la première publication de la nouvelle qui donne son nom au recueil…

161 pages, éditions Scup.

A commander dans toutes les bonnes librairies.


Le retour de Phil

Après L’affaire Jules Bathias cet été, Le voyage de Phil, roman jeunesse pour lecteur de 13/14 ans est de retour, réédité par la toute jeune maison Scup.
Pour l’occasion, il est habillé d’une couverture due à Olivier Desvaux, peintre, aquarelliste et dessinateur, qui a notamment illustré Poil de Carotte et le cd livre Le lac des Cygnes, raconté par Natalie Dessay. Nouveauté, encore, trois notices pédagogiques en fin de volume.
Lors de sa première édition, en 2005, la Lettre des parents évoquait "une optimiste réflexion sur le sens de la vie, la différence, les préjugés, les premiers émois amoureux, le mensonge. A lire aussi bien pour le frisson du suspens que pour la surprenante révélation finale."

Vendanges

De la vigne aux platine, l’ouvrage collectif coordonné par Fabien Korbendau et Christophe Mariat, entend jeter un pont entre l’écriture, la musique et le vin. Une kyrielle d’auteurs, dessinateurs, acteurs, chanteurs (parmi lesquels Enki Bilal, Nicole Bertolt, Charlélie Couture, Athur H., Boualem Sansal, Tom Novembre, Nicole Desjours, Patrick Pécherot...) ont ainsi écrit ce que leur inspirait le croisement d’un vin et d’un album rock.
Découvertes gouleyantes assurées (éditions de L’Epure)

A venir...

A paraître

Le compte à rebours à commencé... Hével, le nouveau roman de Patrick Pécherot sortira en avril dans la Série Noire des éditions Gallimard.
Un road movie dans les paysages enneigés du Jura où passent les ombres de la guerre d’Algérie...

Rencontre

Le 23 mars, à Clermont-Ferrand, Didier Daeninckx et Patrick Pécherot seront les invités d’une table-ronde organisée par l’Université Clermont-Auvergne et l’Association littérature du centre Auvergne dans le cadre du festival Littérature et villes

Radio

Marius Jacob, l’Arsène Lupin au drapeau noir, la nouvelle fiction de Patrick Pécherot pour l’émission de Stéphanie Duncan, Autant en emporte l’Histoire vous entraîne sur les traces d’une figure de l’anarchie :Marius Jacob. Voleur par idéal, bagnard, éternel évadé, sa vie fut une suite de combats et d’aventures...
Téléchargeable et podcastable sur le site d’Atutant en emporte l’histoire

De nouveau disponible

L’affaire Jules Bathias, roman pour jeunes lecteurs paru chez Syros en 2006, était indisponible. Il est ressorti cet été aux éditions Larousse dans une version enrichie d’un dossier pédagogique.
L’affaire Jules Bathias avait été selectionné, lors de sa première édition, sélectionné pour le prix des Incorruptibles et le prix Chronos.

Et toujours Une plaie ouverte

Prix Transfuge du meilleur polar 2015.

"Une mélancolie pétrie d’élégance." Yann Plougastel, Le Monde
"Incantatoire, savant, sublime." Elise Lépine, Transfuge
"Une réussite totale et parfois déroutante. A découvrir absolument." Jérôme Carron Point de vue
"Une mélancolie douce comme une chanson." Christine Ferniot, Télérama.fr
" Une écriture où la poésie des rues et la verve populaire sont comme chez elles." Alain Joubert La Quinzaine littéraire
"Une plume remarquable." Matthieu Livoreil, L’Union
"Patrick Pécherot au zénith de son talent." Anne-Marie Mitchell, La Marseillaise
"Un étonnant roman, un livre hautement ciselé et peuplé de fantômes." Alexandre Fillon Livres Hebdo
"L’éclat noir d’un Modiano.." Lionnel Germain Sud Ouest
"La mélancolie du temps qui passe et des rendez-vous ratés de I’Histoire." Jérôme Leroy Liberté
"Depuis Hervé Le Corre, rien n’avait été aussi superbement écrit dans la fiction de genre hexagonale." Alain Leauthier Marianne