Dernier été

« Six textes où l’on retrouve l’écriture de l’auteur, la facilité avec laquelle il jongle avec les voix, les langages, sa capacité à nous faire entendre tel ou tel personnage comme s’il nous parlait directement. »
Jean-Marc Laherrère, Actu du noir

« Le recueil se dévore. Longtemps encore après l’avoir refermé les échos des barricades de la Commune, l’accordéon des copains ou l’ambiance des films de voyous des années soixante résonnent dans le coeur du lecteur. » Patrick Cargnelutti, quatresansquatre.com

« A découvrir avec délectation », Macha Séry, Le Monde.fr (lors de la première publication de la nouvelle qui donne son nom au recueil)…